VIVRE
Bonjour et bienvenue sur Vivre.

Tu as de la chance d'être arrivé au centre.
Nous n'attendons que toi pour jouer un ado à problèmes gentil ou révolté ou un membre du personnel, dévoué ou non!
A moins que tu ne préfères prendre l'une des nombreuses places d'un habitant de la ville?

Inscris-toi vite!


Bienvenue Invité sur ce Forum de Jeu de Rôle
 
Le Centre recherche des psychologues, des médecins et des adolescents

Partagez | 
 

 Dean Morgan [Nouveau perso, remplace l'ancien]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dean Morgan

Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 609
Coté coeur : A mon âge voyons !

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: G3
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Dean Morgan [Nouveau perso, remplace l'ancien]   Mer 20 Juil 2011 - 12:14

Informations générales:

Nom: Morgan

Prénom: Dean

Age: 12 ans

Raison de votre présence au Centre : 3 troubles maxi
Aucune. Je ne suis pas membre du centre que ce soit en tant qu'adolescent ou adulte. Cependant, tout change n'est-ce pas ?

Qualités : (2 lignes minimum)
Dean est un garçon assez doux et patient. Il peut rester des heures sans bouger à regarder le ciel ou à lire un livre. Il est d'un tempérament calme et ne s'énerve pas facilement. C'est un garçon qui aime beaucoup apprendre sur tout ce qui l'entoure. Tous les sujets le passionnent en règle générale, car comme tout le monde, certaines choses l'intéressent bien moins que d'autres et on peut citer parmi celles-ci, la politique par exemple. Au vu de son âge, c'est assez normal me direz-vous cependant. Enfin, on peut dire que Dean est un garçon très protecteur. Dans l'orphelinat où il se trouve, il a prit sous sa protection tous les plus jeunes enfants présents qui se faisaient persécuter par les plus grands. Il déteste l'injustice même s'il ne file pas toujours très droit lui-même.

Défauts : (2 lignes minimum)
Dean peut être assez cynique dans son genre. Il est volontiers moqueur et s'emporte très facilement sans vraiment avoir de véritable raison. Étant d'un naturel plutôt calme, il faut quand même un petit moment pour réussir à le mettre hors de lui. Une fois énervé, il peut aisément devenir assez violent. Il est aussi très renfermé sur lui-même. Il vous répondra si vous venez lui parler, mais ne viendra que rarement vers vous de son propre chef pour discuter. Timide et un peu rêveur, il reste dans son monde sans vraiment se soucier de ce qui l'entoure. Seules les bagarres contre les plus jeunes dans son orphelinat le font sortir de son mur. Cela lui a d'ailleurs souvent attiré de nombreux ennuis. Enfin, il peut être bon de noter que Dean est un enfant assez fugueur. Plusieurs fois, il a été récupéré dans la rue parla police après ses fuites de l'orphelinat.

Caractères physiques:

Avatar pris: Vérifie sa disponibilité ICI
Alexander Ludwig (pour le moment, tant qu'il est petit bien que peu de photos). Ensuite, Jensen Ackles (j'ai essayé de trouver un jeune ressemblant, mais c'est assez difficile). Je changerais entre 16 et 18 ans, on verra ça.

Traits particuliers : (Tatouage,cicatrice)
Dean a une cicatrice sur le côté gauche suite à un accident de voiture. Il n'a aucun tatouage mais compte bien s'en faire faire un si il sort de l'orphelinat. Il attend juste d'être un peu plus grand pour ça.

Informations complémentaires:

Histoire : (7 lignes minimum)
Mr et Mme Morgan étaient très amoureux l'un de l'autre. Mariés à l'âge de 20 ans pour Mr Morgan et de 19 pour Mme, cette dernière tombe enceinte environ un an après. Cette nouvelle rempli de joie le coeur du jeune couple, impatient de la venue de cet enfant.
Environ deux mois avant la naissance, les jeunes gens décident de partir rendre visite à la famille de Mme Morgan. Celle-ci vit à Manchester, en Angleterre. C'est par bateau qu'ils se rendent, en plein mois d'octobre, dans ce pays. Les parents de Mme Morgan qui ont eu leur fille assez tard sont déjà âgés, mais se réjouissent eux aussi de la future naissance et chacun va bon train sur ses impression. on savait déjà que ce serait un garçon et cela remplissait de fierté le grand père maternel.
Un mois et demi avant le terme cependant, Mme Morgan se sentit mal en plein milieu de la nuit. De violentes douleurs abdominales lui arrachaient des larmes tandis que paniqué, son mari appelait une Ambulance pour que sa femme soit emmenée de toute urgence à l'hôpital. Dès l'arrivée du médecin, ils comprirent que la situation était préoccupante. Il fallait au plus vite faire naitre l'enfant s'ils voulaient avoir l'un et l'autre, l'espoir de s'en sortir. La naissance se passa tant bien que mal et tout de suite, à la cyanose de l'enfant, les médecins effectuèrent de nombreux examens qui finirent par révéler une importante insuffisance cardiaque. Dévastés d'abord, les parents comprirent bien vite qu'ils devraient de toute façon faire avec.
Trois moi après la naissance de Dean, prénom donné par le grand père de Mme Morgan, le couple et leur enfant rentrèrent chez eux, en France. Ils habitaient non loin d'Antibes, dans un ville nommée Biot. A 3 ans, le jeune garçon pu être opéré pour tenter de réduire l'insuffisance cardiaque. Bien que réussie, l'opération n'eût pas totalement l'effet escompté. L'enfant ne récupéra jamais totalement ses facultés et dû vivre avec ce handicap. La période la plus difficile pour les parents fut l'entrée à l'école. Dean était encore trop jeune pour bien comprendre qu'il ne pouvait pas totalement imiter les autres enfants de son âge. Il ne le comprit réellement que vers ses 5 ans, peu avant son entrée en cours préparatoire. Mais cela changea totalement le comportement de l'enfant qui s'isola presque totalement des autres. Il devient la cible de moqueries qui le laissent froid et lors de son entrée au cours préparatoire, il ne fait plus le moindre effort de communication, ni avec les enfants, ni avec les adultes. Des psychologues se plongent sur son problème, ce qui ne le résout pas vraiment. Dean reste emmuré dans son monde sans s'intéresser à ce qui l'entoure. Un événement important dans sa vie va pourtant l'aider à le faire sortir de son espèce de torpeur. Le prix à payer est cependant bien lourd.
Lors de ses 6 ans, lui et ses parents ont un grave accident de la route qui coute la vie aux deux adultes. Blessé assez gravement, Dean reste de nouveau plusieurs mois à l'hôpital. A sa sortie, il est envoyé dans un orphelinat à Nice, n'ayant pas de famille proche pour s'occuper de lui. Ses grands parents du côté maternel sont trop âgés et malades pour pouvoir le prendre avec eux.

A l'orphelinat, sa vie change du tout au tout. Jusque là couvé par ses parents, il doit à présent se débrouiller seul en grande partie. il doit également participer plus activement à la vie du foyer et apprendre à mieux gérer son temps pour ne pas être épuisé à force d'efforts trop longs. Il semble alors prendre réellement conscience du monde qui l'entoure et commence à s'intéresser à presque tout ce qui se passe autour de lui, veut comprendre le fonctionnement de tout ce qui l'entoure et participe à quelques activités qu'il peut faire aisément, sans trop s'essouffler. Petit à petit, bien que loin d'être aussi importante que chez les autres, sa capacité respiratoire augmente un peu. Il peut alors même se permettre de courir un peu ou faire deux longueurs dans la piscine de la ville sans trop s'essouffler. Il tient également tête aux plus âgés et parvient à se défendre... même physiquement. Cela lui attire quelques ennuis avec la directrice, mais hors de question de tout laisser pour autant.
Son enfance se déroule lentement. A l'orphelinat, de nombreux enfants arrivent, d'autres partent pour aller vivre avec une nouvelle famille. Mais Dean n'intéresse que guère les gens. Réservé, ne parlant que peu, sa maladie inquiète les gens qui voudraient s'intéresser à lui. A 12 ans à présent, il est toujours dans l'établissement où il coule des jours plus ou moins heureux. Son passe-temps favori est devenu la fugue et déjà 5 fois, c'est la police de la ville qui l'a ramené à l'orphelinat. La dernière fois cependant, les choses se sont assez mal passées. Dean a fait une mauvaise rencontre avec un homme qui l'a brutalisé. Des passants intervenus à temps ont évité le pire, cependant, le jeune garçon est à présent très méfiant avec les étrangers et panique rapidement lorsqu'il se retrouve seul en face à face avec une personne qu'il ne connait pas.

Famille:(2 lignes minimum)
Dean a encore ses grands parents maternels qui vivent en Angleterre. Cependant, ces gens sont trop âgés et trop malades pour le recueillir chez eux. Ses parents sont morts dans un accident de voiture alors qu'il avait 6 ans. Quand à des frères et soeurs, il n'en a pas. Dean est un enfant unique de la famille Morgan. en ce qui concerne d'autres parents potentiels plus ou moins éloignés, s'il en a, Dean ignore leur existence. Sinon, sans nul doute que si cela avait été possible, il aurait été vivre chez l'un d'eux.

Loisirs:
Son état de santé l'empêche de faire des activités physiques trop intenses comme aimerait le faire pourtant un enfant de son âge. Ses loisirs sont donc des occupations plus calmes, demandant peu d'efforts physiques. Dean est donc un vrai rat de bibliothèque qui aime lire tout ce qui tombe sous ses yeux. Il est également assez patient pour entreprendre toute sorte de travaux manuels. Il doit cependant éviter certaines activités comme le travail du bois car celles-ci dégagent trop de poussières et l'empêchent de respirer convenablement. Dans la salle de jeu de l'orphelinat, Dean est ce genre de garçon que l'on retrouve en train de faire des puzzles pendant des heures sans se laisser, des maquettes également et du dessin.

Niveau scolaire:
Dean a un niveau tout à fait convenable pour un enfant de son âge. Il travail bien à l'école sans être non plus la tête de série de sa classe. Il va entrer en quatrième à la rentrée prochaine, cette espèce d'année d'avance n'étant qu'une illusion car le jeune garçon est né en fin d'année, tout simplement.

Exemple de RP : (Merci d'écrire un texte de 10 lignes pleines minimum pour nous montrer la manière dont vous postez en RP. Le sujet est "ce qui vous a amené au centre". Des études, une crise familiale, votre arrivée avec l'avion et le trajet en voiture jusqu'au centre,...bref à vous d'inventer de sorte que cela suive votre histoire. Ce point sera vérifié. Merci.)

NB : Comme je n'entre pas au centre, je vais tout simplement relater ce qui s'est passé lors de la dernière fugue que j'ai faite ^^)

Deux semaines déjà que les grandes vacances avaient commencés. Les autres enfants étaient toujours heureux de voir cette longue période arrivée, mais ce n'était pas mon cas. Contrairement aux autres, je ne pouvais pas me dire que je pourrais aller jouer pendant des heures sans m'arrêter. mon coeur m'empêcherait de courir plus de 15 minutes dans tous les sens. Cette longue période de vacances scolaires était donc plutôt un enfer pour moi. Mais si je ne pouvais jouer avec les autres, j'avais d'autres moyens de m'occuper. Ainsi, le mois dernier, alors que l'on ne faisait déjà plus grand chose en cours, j'avais fait une fugue qui avait durée près de 6 heures. Je crois bien que c'était mon record....mais cela m'avait valu de longues heures de corvées également.
Enfin bref, je n'aime pas trop penser à ces heures de corvées...non, le mieux, c'est de penser à une nouvelle fugue. Je n'avais encore jamais été à la plage. Avec l'orphelinat si, bien sûr. La directrice nous y faisait aller de temps en temps pour que l'on puisse en profiter un peu... mais jamais seul. Et aujourd'hui, le temps était particulièrement beau. C'était donc le jour idéal pour faire une virée de ce côté-là. Après tout, cela ne représentait que quelques kilomètres à pied de là où l'orphelinat se trouvait. Ce n'était pas ça qui allait me tuer, j'avais l'habitude et avais depuis longtemps trouvé mon rythme pour marcher assez longtemps sans me fatiguer.

Après l'heure du déjeuner et au vu de la chaleur, la directrice décide qu'une sieste générale est de mise jusqu'à 15h. Puis, jusqu'à 17h où il ferait enfin un peu moins chaud, l'on pourrait jouer à l'intérieur uniquement. Toute sortie à l'extérieur serait interdite jusqu'à cette heure-là. A 14h, tout semble dormir. Discrètement, je me lève de mon lit après m'être assuré que Thomas, mon camarade de chambre, dort à poings fermés. Je sors discrètement de ma chambre et me dirige vers la cuisine. Je connaissais par là, un passage menant à une porte de service. Bien que fermée à clé, j'avais appris à l'ouvrir avec un simple clou dissimulé sous une lame de parquet branlante. La porte ouverte, je remet mon clou à sa place pour une future sortie et m'échappe à l'extérieur. Après avoir parcouru une centaine de mètres jusqu'au coin de rue le plus proche, je m'arrête un moment pour reprendre mon souffle. Je n'étais plus en vue de la bâtisse, ce qui était le plus important. Heureux de cette nouvelle fugue réussie, je commence à marcher en direction de la plage, empruntant de petites ruelles. Tout était désert cependant. L'après midi, dans le sud de la France, on est plus motivé à faire la sieste qu'autre chose. Les commerces eux-mêmes n'ouvrent que plus tard dans la soirée. Les quelques touristes qui trainent ne s'intéressent pas à un gamin comme moi qui ne diffère pas des autres enfants qu'ils pourraient croiser dans la rue. Enfin bref, c'est ainsi qu'environ 20 minutes plus tard, je me retrouve sur la plage. Grande étendue de sable qui disparait à l'horizon, s'enfonce dans la mer. Je respire un grand coup cet air marin venu d'ailleurs et marche doucement dans le sable, au milieu des baigneurs.
J'arrive finalement en bout de plage et je me rend compte que je suis même sorti de la ville à force de marcher. Autour de moi, il n'y a plus personne. Cette plage doit certainement être privée car il est vrai que j'ai dû passer sous une chaîne pour y entrer. Le calme m'entoure et je ne peux m'empêcher de m'arrêter sur le haut de cette petite plage, au pied d'un pin parasol. Les cigales chantent au dessus de ma tête et je finis par m'allonger sur le sable encore chaud. Les yeux rivés sur le ciel, je ne me rend pas compte du soudain silence qui emplit l'espace. Les cigales se sont tues. Seul le bruit des vagues me parvient encore, mais lorsque je m'en rend compte et me redresse, une main violente me rallonge sur le sol. Heureusement, le sable amortit ma chute qui aurait pu être fort douloureuse. Un cri s'échappe du fond de ma gorge qu'une main vient enserrer tandis que l'autre se plaque brutalement sur ma bouche. Je regarde droit dans les yeux, tétanisé par la peur, l'homme qui se trouve en face de moi. Ses yeux sombres, son regard étrange me font frissonner.

-Chhhut. Ne dis rien. Tais toi, sinon...

Un bref hochement de tête de ma part lui signifie bien que j'ai compris le message. Je ne suis tout de même pas stupide à ce point. Cet homme, il a certainement quelque chose à se reprocher pour dire ça...Il a peut être fait un vol dans une de ces grosses maisons qui surplombent cette plage et n'avait pas prévu ma présence ? impossible de le savoir, mais heureusement, je sens son emprise se relâcher sur ma gorge et ma bouche... ce n'est qu'un répit. je n'ai pas le temps de me redresser que ses mains plaquent violemment mes épaules au sol. Que veut-il encore ? Je ne comprends rien.

"Qu'est-ce que vous faites ?"

Pas de réponse. juste un rictus qui déforme les traits de l'homme. Un violent coup en plein visage me sonne pour un moment, un moment suffisant à l'homme pour retirer mon short et mon caleçon. Toutes ces horribles choses que l'on entend aux informations me reviennent en mémoire. J'aimerais crier, j'essaie...mais plus un son ne sort de ma bouche qui la peur écrase et fait trembler en même temps. Un nouveau coup, un autre...que cela cesse par pitié ! Un coup plus violent qu'un autre me fait me mettre sur le côté. En un rien de temps, je me retrouve complètement retourné sur le sable. une vive douleur me saisie et cette fois, même la peur n'empêche pas mon cri strident de passer mes lèvres. De nouveaux coups me plongent dans une semi-inconscience.
Mon cri de détresse, de peur, de désespoir...bref, de ce que vous voudrez, a pourtant alerté du monde. J'ai été entendu. Des habitants de la maison du dessus qui allaient sortir leur bateau pour une sortie du soir arrivent en courant. L'homme en a cependant terminé avec moi. il n'a juste pas le temps de totalement finir le travail en me supprimant afin que je ne le reconnaisse pas. Il se redresse, refermant juste rapidement la braguette de son pantalon. Peu importe, les deux hommes sont déjà là et ont vu en partie son horrible acte. Ils parviennent à le clouer au sol et appellent la police. Des larmes de douleur et de peur coulent de mes yeux tandis qu'ils tentent comme ils peuvent en attendant de me calmer. Peine perdue. Mon corps est secoué de violents spasmes et la panique me fait respirer avec de plus en plus de difficultés.
La police arrive au bout de 5 minutes à peine, une ambulance avec eux. Conduit à l'hôpital, toutes sortes de questions me sont posées. Je n'ai cependant pas le coeur à y répondre. Le jour de ma sortie pour retourner à l'orphelinat, je n'ai toujours pas décrocher un mot au personnel soignant. Seule la directrice a eu droit à mes excuses, mais elle se fiche de cela. Elle a eu bien trop peur pour moi et fait tout son possible pour se montrer présente pour moi.

Déjà une semaine que je suis rentré à l'orphelinat. Je parle toujours peu, cela ne change donc pas grand chose, mais pour le moment, une autre fugue me semble bien impossible. J'ai encore trop peur de ce qui s'est passé. Je ne tiendrais pourtant pas bien longtemps enfermé ainsi...il est certain que dans quelques jours, quand ma peur ce sera estompée un peu plus, je sortirais de nouveau...seul et dans le danger de la ville.

Hors Jeu:

Mot à trouver dans le règlement: OK. Vu par Megan

Où avez-vous connu le forum ?Comment dire... dès son ouverture ? I'm Riri, Titou, Loïc ^^. J'ai juste envie de jeunesse pour un nouveau perso, ne vous déplaise.

Qu'est ce qui vous plait sur Vivre ?Contexte du forum et les possibilités d'évolution des personnages au sein de la société.

Qu'est ce qui vous déplait ? Toute critique est constructive moi même ? J'ai le droit ? XD


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Megan Dufour

Crazy Admin - Médecin-Chef
avatar


Interventions : 43091
Coté coeur : Jason

MessageSujet: Re: Dean Morgan [Nouveau perso, remplace l'ancien]   Mer 20 Juil 2011 - 19:46

Amuse-toi bien Dean.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dean Morgan

Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 609
Coté coeur : A mon âge voyons !

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: G3
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: Dean Morgan [Nouveau perso, remplace l'ancien]   Mer 20 Juil 2011 - 20:53

Je t'ai laissé le soin de la validation et même le mot de passe comme ça personne peut rien dire hein ? XD

Merci en tout cas. Je sens que je vais pas tarder à me balader en ville( quand les petits cousins seront partis ? XD)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Megan Dufour

Crazy Admin - Médecin-Chef
avatar


Interventions : 43091
Coté coeur : Jason

MessageSujet: Re: Dean Morgan [Nouveau perso, remplace l'ancien]   Mer 20 Juil 2011 - 21:38

Tu as tout fait parfaitement mon cher.
J'ai hâte que tes petits cousins partent pour reprendre les RP.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Dean Morgan

Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 609
Coté coeur : A mon âge voyons !

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: G3
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: Dean Morgan [Nouveau perso, remplace l'ancien]   Mer 20 Juil 2011 - 21:45

ouais... et moi donc -_-"
Enfin, on peut toujours préparer celui entre riri et toi à l'hosto. Je me débrouillerais pour y répondre le soir en rentrant du taf

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Camille Rose

Médecin
avatar


Interventions : 6630
Coté coeur : Loïc

MessageSujet: Re: Dean Morgan [Nouveau perso, remplace l'ancien]   Mer 20 Juil 2011 - 22:36

Tiens, les problèmes cardiaques, ça me rappelle vaguement un de tes persos mais lequel ? ...

Et euh... T'oublies pas tes autres persos et toutes les merveilleuses idées que je t'ai données pour Loïc et Camille, hein ?

Amuse-toi bien avec le mioche en tout cas ^^

_________________
Je t'aime Loïc... Je ne te laisse pas tomber
Revenir en haut Aller en bas
Dean Morgan

Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 609
Coté coeur : A mon âge voyons !

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: G3
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: Dean Morgan [Nouveau perso, remplace l'ancien]   Jeu 21 Juil 2011 - 21:07

ùdr merci Camille. le plus dur va être de me faire adopter XD
Enfin on verra ça (tentée Camillou ? XD)
Ouais loïc, faut que je vois...mais là, j'avoue qu'avec deux monstres à la maison, c'est dur dur dur -_-"
Vivement lundi ! (on retrouve tous ses amis... ok me tais)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Camille Rose

Médecin
avatar


Interventions : 6630
Coté coeur : Loïc

MessageSujet: Re: Dean Morgan [Nouveau perso, remplace l'ancien]   Jeu 21 Juil 2011 - 22:22

A voir, j'te rappelle que Loïc et Camille ont juste 4 gosses et demi à eux deux (le demi faisant bien sûr référence à Diane ^^")

_________________
Je t'aime Loïc... Je ne te laisse pas tomber
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Dean Morgan [Nouveau perso, remplace l'ancien]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Dean Morgan [Nouveau perso, remplace l'ancien]

Dean Morgan [Nouveau perso, remplace l'ancien]
Dean Morgan [Nouveau perso, remplace l'ancien]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
gn="top">

 Sujets similaires

Sujets similaires
-
» Nightmare | Solitaire Sadique { nouveau perso' } | MANQUE LE KIT |
» Il est beau, il est fort, il est... Bref, voici mon nouveau perso !
» Vlad, mon nouveau perso
» Thranduil (nouveau perso de Freyja)
» JEFFREY DEAN MORGAN - tell the wolves i'm home

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIVRE ::  :: Présentations :: Présentations Validées-