VIVRE
Bonjour et bienvenue sur Vivre.

Tu as de la chance d'être arrivé au centre.
Nous n'attendons que toi pour jouer un ado à problèmes gentil ou révolté ou un membre du personnel, dévoué ou non!
A moins que tu ne préfères prendre l'une des nombreuses places d'un habitant de la ville?

Inscris-toi vite!


Bienvenue Invité sur ce Forum de Jeu de Rôle
 
Le Centre recherche des psychologues, des médecins et des adolescents

Partagez | 
 

 Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Juliette Nevers

Educateur
avatar


Interventions : 100

MessageSujet: Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.    Dim 11 Mai 2014 - 18:50


 
Juliette Élodie Nevers


 

 

 
 
Bonjour! Je m'appelle Juliette Élodie Nevers mais mes amis me surnomment Jul ou Julie. Je suis née à Marseille le 02/02/1990 et de ce fait j'ai donc 24 ans. Côté cœur, je suis célibataire. Je suis une éducatrice. Je suis une personne gentille, déterminée, timide, mais aussi colérique, calme et patiente. Curieusement, je ressemble beaucoup à Jennifer Lawrence.



 
Je suis une fille banale vous savez. Ma vie n'a rien de bien passionnant. Je suis née par une nuit froide le deux février,  il y a 24 ans. En réalité, je suis le fruit d'une relation extra-conjugale de mon père avec ma mère. Il était marié, et à l'époque, il avait déjà un petit garçon. Ma mère était archiviste dans un commissariat de police et c'est comme ça qu'elle l'a rencontré. Il était beau, policier, et elle a facilement craqué. Seulement, même s'il m'a reconnue légalement, il n'a jamais voulu me connaître, et il est mort avant d'avoir pu changer d'avis. J'étais toute petite, donc je ne me souviens pas de lui. J'ai vécu toute ma vie dans une cité, avec ma mère qui peinait à joindre les deux bouts, enchaînant des histoires d'amour éphémères. En grandissant, je suis devenue une pré-ado rebelle... gentille, mais rebelle. C'est le sort qui attend les filles qui vivent ou j'ai vécu. Lorsque ma mère me disait de rentrer à 18 heures, je ne rentrais qu'à 22 heures du soir. Lorsque ma mère me disait d'être sage à l'école, je me faisais renvoyer. Heureusement que j'avais de bonnes notes ! Enfin bref, à l'époque, j'avais 12 ans, et j'étais un peu perdue, influençable. Ma mère a eu peur pour moi et m'a envoyé chez un psy qui m'a dit que j'avais besoin d'une vraie figure paternelle, d'autorité. Dans la cité où je grandissais, ce n'était pas les figures masculines qui manquaient, mais on ne peut pas appeler ça des modèles à suivre. Mon psy pensait que je devrais peut-être prendre contact avec mon demi-frère qui devait être au début de la vingtaine. Sur le coup, j'ai trouvé ça débile, mais ma mère a décidé de l'appeler dans mon dos et c'est comme ça que j'ai commencé à discuter avec mon frère, Loïc.

Je me suis un peu calmée. Je n'avais jamais été très méchante contrairement à certains de mes camarades, mais il est vrai qu'il m'arrivait parfois de m'opposer un peu violemment à ma mère. Cela dit, je continuais d'aider les autres lorsqu'ils en avaient besoin, et puis après tout, on passe tous par une période un peu plus troublée non ? Bref. Mon adolescence s'est passée tranquillement compte tenu des circonstances. J'allais en cours, je sortais avec des potes. J'étais une fille plutôt sage bien qu'un peu survoltée et j'avais parfois des soucis à ne pas franchir certaines limites, mais c'est ce qui fait mon charme. Au moins, je faisais rire mes amis. J'avais un look de garçon manqué, mais c'était un peu un passage obligé pour toutes les filles que je connaissais si on voulait survivre sans problèmes. Mais cette vie « école- maison, maison-école » n'était pas pour moi. Sportive, j'étais tout le temps en train de grimper aux arbres, de traîner dans la boue, de jouer au foot ou au basket. Je faisais du parkour à l'époque, ce sport qui consiste à utiliser le décor urbain pour grimper ou descendre des immeubles ou simplement bouger, sauter et faire des choses que d'autres personnes jugent impressionnantes. Je faisais aussi de la boxe pour calmer ma colère et apprendre à me défendre. Je n'arrêtais jamais de bouger, même lorsque je dormais. Je faisais aussi du volontariat en tant que soldat du feu. Et puis l'année de mes 17 ans, j'ai réussi à convaincre ma mère qui avait enfin trouvé un Jules digne de ce nom à me laisser partir. Je voulais m'engager dans l'armée, servir mon pays, partir loin de cette cité qui ne m'apportait que souffrances et désespoir. C'est ainsi que j'ai quitté Marseille et ma mère pour m'engager et partir au front peu après mes 18 ans.

Là-bas, j'ai connu pas mal de garçons, d'hommes qui me guidaient et étaient là pour moi. Mais ce qui était drôle, c'est que dans la cité, je ne faisais pas beaucoup d'efforts pour qu'on me prenne pour un garçon manqué, mais à l'armée, malgré tous mes efforts, j'étais toujours la « fille » du lot, celle qu'il fallait mettre à l'arrière pour qu'elle ne se fasse pas mal. Ils n'avaient pas compris que je m'étais engagée comme eux pour défendre mon pays. J'ai mis du temps à acquérir leur confiance, mais j'y suis arrivée. C'est à l'armée que j'ai fait la connaissance de Sean Jensen. Discret, troublé, c'est lorsque j'ai croisé son regard que je l'ai remarqué. Il était là depuis plusieurs semaines, mais je ne l'avais pas vu jusqu'alors. Un jour nous avons commencé à discuter. Puis nous avons continué le lendemain. Et le surlendemain. En faite, nous n'avons jamais arrêté de discuter. Les choses que nous vivions là-bas étaient terribles, mais nous étions là l'un pour l'autre, et je dois avouer qu'au fil du temps, j'ai un peu craqué pour lui sans le vouloir. Mais surtout, sans qu'il ne le sache. J'ai appris à le connaître, j'ai su son histoire, avec Jason et Amy. Il m'a tout raconté comme on parlerait à un frère ou une sœur. J'étais sa confidente, et il était le mien. Je lui ai parlé des aventures de ma mère, des hommes qui venaient et partaient sans demander leur reste. Je lui ai parlé de la vie dans la cité qui n'était pas si sombre, mais qui n'était pas non plus très facile, surtout pour une fille sans père. Je lui ai parlé de mes complexes, de mes envies, mes espoirs et ma vision de l'avenir. Plusieurs années sont passées ainsi, j'allais avoir 23 ans donc cela faisait à peu près 5 ans que je m'étais engagée. Et puis un jour, nous avions un trajet banale à faire, un transfert, nous devions aller chercher je ne sais plus quoi dans une ville à quelques dizaines de kilomètres. Cette route, nous l'avions déjà empruntée plusieurs fois, mais ce jour-là, un petit garçon était en plein milieu du chemin, ne nous laissant pas passer. Nous savions déjà ce qui nous attendait, une embuscade. Arme à la main, j'étais prête à tout, sauf à ce qu'ils soient aussi nombreux.

Oz a été le premier à tomber puis Sean en allant sauver Oz. Puis Mickael, celui qui empêchait Sean de se vider de son sang, le temps que le médecin de l'équipe arrive jusqu'à lui, pendant que nous autres les défendions. Avec toute cette confusion, je ne sais pas qui a réussi à les fourrer dans la camionnette, mais je sais que d'un coup, nous étions encerclés. Quelqu'un a crié de sauter dans la camionnette sans attendre, ce que je fis sans me faire prier, continuant de tirer. La camionnette démarra d'un coup, tentant de passer au travers des soldats ennemis qui étaient toujours là, nous canardant, pendant que nous leur tirions dessus également. Nous avons été obligés de dévier de la route, nous enfonçant dans une zone déserte que nous ne connaissions pas. Une fois à l'abri, nous sommes sortis du véhicule, essayant de soigner Sean et Mickael, regardant qui d'autre était blessé. Une balle avait frôlé mon bras, laissant une entaille rouge dans son sillage. J'avais également reçu une pierre sur le front et je saignais. Le médecin de l'équipe m'annonça que j'aurais besoin de points de suture, mais je m'en fichais, nous étions tous en vie, bien que très mal en point pour Sean et Mickael. Le chef demanda à Jones (un autre soldat) et moi-même d'aller faire un tour et de vérifier que nous étions réellement seuls, qu'aucune autre surprise de nous attendait. Sans réfléchir, nous sommes partis, cherchant si quelqu'un se cachait derrière des rochers ou des arbres. D'un coup, je sentis une violente douleur dans mon dos et je vis Jones tirer derrière moi. En me retournant pour regarder sa cible, je vis un jeune garçon, qui devait avoir dans les 16 ans : le couteau qu'il tenait encore dans sa main était coincé dans mon dos. En tombant à terre sous l'effet du coup de feu de Jones, le jeune ne lâcha pas son arme, achevant de m'entailler le flanc sur une quinzaine de centimètres. Puis, plus rien. Le néant.

Lorsque je me suis réveillée, j'étais dans un hôpital. J'avais passé plusieurs jours dans les vapes. J'avais surtout été opérée et on me renvoyait à la vie civile, me disant qu'avec ce genre de blessure, je ne pourrai pas reprendre mes activités à l'armée. J'avais une jambe paralysée suite au coup de couteau dans le dos, mais après plusieurs mois de rééducation, j'ai pu retrouver ma mobilité. Aujourd'hui, je boîte légèrement, mais ma jambe tient bon et j'ai une magnifique cicatrice qui part de mon dos pour se terminer sur l'avant, mon ventre.

Ne sachant que faire de ma vie à présent, j'ai pris des cours et me suis formée pour devenir éducatrice. Ayant gardé le contact avec mon frère, Loïc, j'ai décidé d'accepter son offre et d'aller à Nice pour travailler avec lui, dans un centre pour adolescents en difficulté. Selon lui, se sera l'occasion pour nous de nouer de vrais liens entre frère et sœur, et aussi de connaître sa famille.  

Au niveau de mon état de santé, je suis actuellement en bonne santé physique. Les blessures que j'ai subies au front sont sous contrôle, je marche, je peux même faire du sport, même si je n'ai plus la même mobilité qu'avant.
J'ai été opérée du dos à l'armée.
Je prends actuellement un traitement contre l'angoisse car je souffre d'un PTSD.
J'ai un tatouage, mais ça, vous ne le verrez que si vous êtes chanceux.  



 
J'ai un demi-frère, Loïc que je ne connais pas vraiment bien. Je suis à Nice pour essayer de créer un lien avec lui, apprendre à le connaître. J'espère sincèrement que cela va fonctionner car l'air de rien, j'ai besoin de quelqu'un de solide dans ma vie.
J'ai une mère bien sûr, qui vit toujours à Marseille et que j'appelle régulièrement. Mon père quant à lui m'a abandonnée et je ne l'ai pas connu.

Au niveau physique, je suis très changeante. J'ai actuellement les cheveux blonds, assez courts, mais je peux les laisser pousser puis les couper et les colorer d'un coup. Je suis une kamikaze de l'apparence !



 
Bonjour à tous ! Mon nom est Vanessa, mais on me connait plutôt sous le nom de Ness. J'ai 27 ans ans et je fais du RP depuis environs 10 ans. Je viens de Suisse et j'ai connu le forum par car j'y suis déjà et je le trouve bien. Je serai présente 4/7 jours car après tout, on a tous une vie! Je possède un double compte Daniela Davis.
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Megan Dufour

Crazy Admin - Médecin-Chef
avatar


Interventions : 43091
Coté coeur : Jason

MessageSujet: Re: Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.    Dim 11 Mai 2014 - 18:53

Superbe présentation avec un ton original et vraiment très appréciable. Bienvenue à ton nouveau perso!
Tu souhaites avoir un appart en ville je suppose?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Juliette Nevers

Educateur
avatar


Interventions : 100

MessageSujet: Re: Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.    Dim 11 Mai 2014 - 19:36

Merci =)

Vi je veux bien =) merci

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Camille Rose

Médecin
avatar


Interventions : 6630
Coté coeur : Loïc

MessageSujet: Re: Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.    Dim 11 Mai 2014 - 19:41

Bonjour belle-soeur !!! ^^

_________________
Je t'aime Loïc... Je ne te laisse pas tomber
Revenir en haut Aller en bas
Alex Karl Marshall

Médecin
avatar


Interventions : 6374
Coté coeur : Thierry

MessageSujet: Re: Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.    Dim 11 Mai 2014 - 19:47

Bienvenue ! :)

_________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Gionatan Chiavaroli

Educateur
avatar


Interventions : 2094

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: Ancienne Résidente
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.    Dim 11 Mai 2014 - 20:52

Bienvenue =D

_________________
“Chacun de nous est à la fois un surdoué,
et un athlète, et une fille à papa, et un délinquant. ”


The Breakfast Club
Revenir en haut Aller en bas
Chris Harper

Crazy Admin - Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 7196
Coté coeur : Apparemment enchaîné à celui de Daniela <3

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: G1
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.    Lun 12 Mai 2014 - 0:20

JENNIFER !! *_*

J'exige un lien avec toi !! Very Happy

Bon, re-bienvenue sinon ! Wink

_________________
« La vie trouve toujours son chemin.  » [Steven Spielberg]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.    Lun 12 Mai 2014 - 2:47

Jennifer Lawrence <3 *bave partout*

Hey, un autre personnage avec ce trouble anxieux (mais pour une raison différente, évidemment) ! 
Superbe présentation, je crois pas avoir besoin de te souhaiter la bienvenue. Wink

J'ai hâte de voir l'évolution de Juliette. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Thierry Marshall

Crazy Admin - Éducateur & Diététicien
avatar


Interventions : 9372
Coté coeur : Alex, je t'aime pour l'éternité

MessageSujet: Re: Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.    Lun 12 Mai 2014 - 14:49

Bienvenue à ton nouveau personnage ^^

_________________

Le grand courage, c'est encore de tenir les yeux ouverts sur la lumière comme sur la mort.
- Albert Camus -
Revenir en haut Aller en bas
Sean Jensen

Educateur
avatar


Interventions : 325
Coté coeur : Amy...depuis toujours...

MessageSujet: Re: Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.    Mer 14 Mai 2014 - 0:42

Wow ! Wow ! Wow ! Incroyable. Belle présentation et magnifique incorporation de ton perso avec le mien. Je sens que ça va être génial !!!

Bienvenue, petite demoiselle !

_________________

Et maintenant ? Qu'est-ce que je deviens sans toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Juliette Nevers

Educateur
avatar


Interventions : 100

MessageSujet: Re: Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.    Jeu 15 Mai 2014 - 15:38

Merci à tous !! (oui, je fais l'effort de répondre avec le bon compte ^^)

Effectivement, Jennifer est superbe !! Et elle semble être une bonne personne dans la vraie vie en plus, ce qui est super !!

Heather, oui, mais dans mon cas, c'est plus par soucis de réalisme... On ne peut pas dire qu'on va "faire la guerre" et revenir sans problèmes.

Chris, quel lien voudrais-tu ?!?!? ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Chris Harper

Crazy Admin - Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 7196
Coté coeur : Apparemment enchaîné à celui de Daniela <3

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: G1
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.    Jeu 15 Mai 2014 - 20:04

Hum, je sais pas trop ! Déjà ça va être très bizarre de voir Josh avec Nina alors que Jennifer est parmi nous ! ^^ Mais je vois plus un lien pas trop cool, étant donné qu'avec Daniela c'est tout l'opposé ! :) Pour amener de la diversité dans nos échanges ! Very Happy

_________________
« La vie trouve toujours son chemin.  » [Steven Spielberg]
Revenir en haut Aller en bas
Juliette Nevers

Educateur
avatar


Interventions : 100

MessageSujet: Re: Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.    Mar 20 Mai 2014 - 18:12

Alors va pour un lien pas cool ^^ et quand tu veux pour le mettre en action =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lucie Chase

Assistante Sociale
avatar


Interventions : 2530
Coté coeur : L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité.

MessageSujet: Re: Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.    Mar 20 Mai 2014 - 18:34

Bienvenue!

_________________
Rien n'est plus blessant que d'être déçu par la seule personne que jamais tu n'aurais pensé qu'elle te ferait du mal.
Revenir en haut Aller en bas
Kenzie Fischer

Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 1740
Coté coeur : Scared to death

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: F14
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.    Mer 21 Mai 2014 - 4:28

Je me rends compte que j'ai lu ta fiche mais que je ne t'ai pas souhaité la bienvenue alors...


RE-BIENVENUUUUUUE !!!!! ^^

_________________


Kenzie

If you hurt my best friend again, one day, in the future, anthropologists will find
your skeleton in an unmarked grave with a massive, massive, life ending
blow to your head, by a totally awesome chick that rhymes with frenzy


Revenir en haut Aller en bas
Juliette Nevers

Educateur
avatar


Interventions : 100

MessageSujet: Re: Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.    Lun 2 Juin 2014 - 14:34

Merciiiiiii !!! (oui, avec du retard, je sais...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.

Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.
Juliette Nevers, une nouvelle éducatrice au grand coeur.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
gn="top">

 Sujets similaires

Sujets similaires
-
» Edouard Demais, Le musicien poète au grand coeur (en cours)
» Ekar, ex-bandit au grand coeur !
» Petite Fleur, jument au grand coeur (finit)
» Annabeth
» Seabiscuit le petit cheval au grand coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIVRE ::  :: Présentations :: Présentations Validées-