VIVRE
Bonjour et bienvenue sur Vivre.

Tu as de la chance d'être arrivé au centre.
Nous n'attendons que toi pour jouer un ado à problèmes gentil ou révolté ou un membre du personnel, dévoué ou non!
A moins que tu ne préfères prendre l'une des nombreuses places d'un habitant de la ville?

Inscris-toi vite!


Bienvenue Invité sur ce Forum de Jeu de Rôle
 
Le Centre recherche des psychologues, des médecins et des adolescents

Partagez | 
 

 Un retour plutôt bordélique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex Marshall Karl

Médecin
avatar


Interventions : 21
Coté coeur : Thierry

MessageSujet: Un retour plutôt bordélique   Jeu 7 Avr 2016 - 23:57




Alex Marshall Karl


 



 

 
 
Bonjour! Je m'appelle Alex Marshall Karl mais mes amis me surnomment Alex. Je suis né(e) à  Paris le 26/09/1983 et de ce fait j'ai donc 33 ans ans. Côté cœur, je suis Mariée. Je suis une Médecin . Je suis une personne honnête, douce, proche de sa famille, mais aussi directe, têtue et boudeuse. Curieusement, je ressemble beaucoup à [size=15] Katheryn Winnick .

[/size]


Résumé de son histoire avant RP :
Fille d'une avocate et d'un banquier, Alex fut élevée dans de strictes règles, qu'elle dût surmonter durant son enfance. Elle se disputait souvent avec ses parents, ce qui la fit partir de chez elle à l'âge de 18 ans. Elle étudiait alors la médecine, alors que sa mère voulait qu'elle la succède. Mais pour Alex, c'était hors de question. Elle continua donc ses études avec succès. Elle finit par rechercher du travail comme médecin pour aider les plus jeunes, et arriva ici à l'âge de 28 ans.
Sa mère est décédée peu de temps après qu'Alex commence à travailler au Centre.

Depuis son arrivée sur le forum :
Alex ne s'intéressait pas vraiment à qui que ce soit. Sa vie sentimentale était vide et cela ne la dérangeait pas plus que cela. Mais un soir où elle est de garde à l'infirmerie, elle rencontre un nouvel éducateur de 3 ans de moins qu'elle qui a fait une chute après avoir été poussé par un adolescent et s'est ouvert l'arcade. Elle le soigne et ils font doucement connaissance, s'appréciant sans se l'avouer. En réalité, c'est le coup de foudre. cet éducateur, c'est Thierry. Son calme naturel, le bleu de ses yeux, sa façon de lancer quelques plaisanteries lorsque la situation ne semble pourtant pas s'y prêter pour dédramatiser les choses... bref, Alex tombe amoureuse. Elle ne l'avoue pas tout de suite. Mais cette chute n'a pas été sans conséquence pour l'éducateur. Pas à jour de ses vaccins, il attrape le tétanos. Il réclame Alex qui, sans savoir pourquoi, accourt à son chevet. Ils se déclarent ensuite rapidement leur flamme, à l'hôpital même.
Lorsqu'il en sort, Alex l'invite à venir vivre chez elle en dépit de sa colocataire. Mais Thierry vit avec un colocataire lui aussi, qui tente de le tuer cependant. Il accepte donc cette invitation. La colocataire finit par partir, Alex et Thierry restent ensemble. il lui apprend le karaté. Trois soirs par semaine, il donne des cours dans un club de la banlieue de Nice. Il fait souvent des compétitions le weekend et lorsqu'elle le peut, elle l'accompagne et l'encourage. Un jour, l'une d'elle va virer au cauchemar. Alors qu'on l'appel pour la finale, il ne se présente pas. Elle apprend peu de temps après, rejointe par les parents Marshall, qu'il a été kidnappé pour rançon. Trois jours d'enfer. Ils ont su qu'ils ont prévenu la police, ils l'ont battu et leur ont envoyé la vidéo pour que la police cesse de les rechercher. Ils le retrouveront après trois jours. Les marques sur son dos ne s'effaceront jamais, mais peu importe. Elle le protège à sa manière elle aussi, réprimandant ce qui se moquent des cicatrices qu'il a gardé.
Ils se marient environ 2 ans après leur rencontre, vivant dans un océan de bonheur l'un avec l'autre. Pas une dispute, jamais un mot au dessus de l'autre, chacun cherchant à ravir l'autre. Ils ont un fils d'abord, Sacha, le portrait craché de son père, puis une fille, Caitlin, qui a deux ans de moins que son frère. Mais chaque grossesse est très difficile pour Alex qui tombe dans le coma à la naissance de leur fille. Elle se réveillera quelques semaines après, heureusement sans séquelles. Plus question d'avoir d'enfants, cela serait trop dangereux. Thierry tient à sa femme. Il ont déjà deux enfants, il n'en veut pas plus. Elle non plus ne souhaite pas en avoir un autre, et après un épisode étrange avec l'assistante sociale du Centre, Lucie Chase, Thierry est de toute façon stérile. Plus de risque pour Alex de retomber enceinte. Elle sait que cette horrible femme a drogué son époux pour l'attirer dans son lit, elle a vu la vidéo de leurs ébats mais a décidé d'oublier cet affreux pan de vie. Il ne le voulait pas après tout et a porté plainte contre cette femme car ce qu'elle a fait n'était ni plus ni moins qu'un viol. Elle a subit une mise à pied, mais est revenue travailler au centre depuis longtemps malheureusement. Elles se détestent...
Ils ont adopté un adolescent du centre, Alec Baldwin. Il avait 17 ans. Un soir, elle retrouve son mari effondré alors qu'il vient de rentrer de leur soirée entre hommes. Le jeune homme n'est plus. Une voiture l'a happé alors qu'il traversait la route. Il est mort sur le coup. elle sait que c'est dur pour lui, il adorait ce jeune garçon comme son vrai fils. Elle sait qu'il a été marié avant qu'il ne la rencontre, que sa femme est morte avec leur enfant lors de la naissance qui s'est mal passée. Elle ne veut plus le voir souffrir ainsi.
Mais les choses se calment. Leur vie trouve un rythme normal, ils projettent d'acheter une maison et l'achètent d'ailleurs. Disponible seulement 8 mois plus tard ? Ce n'est pas grave. En attendant, elle continue de travailler au centre auprès de son époux qui a fini ses études de médecine lui aussi et ne travaille plus au centre qu'à mi-temps, le reste à l'hôpital. Elle est heureuse, mais veut concrétiser son rêve. Une offre inattendue lui permet de le faire. On lui propose de partir remplacer un collègue pour deux mois en Afrique pour une mission humanitaire. Elle hésite, mais c'était son rêve. Thierry ne la retient pas et l'encourage. Deux mois, ce n'est pas long et si elle ne le fait pas, elle le regrettera. Il ne veut pas qu'elle regrette quoi que ce soit. Avant son départ, il lui offre une soirée en amoureux exceptionnelle, se concrétisant par un cadeau : un magnifique collier d'émeraude et de diamant. Elle est émue, elle sait qu'elle reviendra pour lui et les enfants.
Elle revient deux mois après, mais il faut bien deux semaines pour qu'ils parviennent à se caser une soirée rien que pour eux. Il a tout préparé à l'appartement car la maison n'est pas encore libre. Mais lorsqu'elle pousse la porte entrouverte, une crainte la prend. Son mari est étendu dans une marre de sang sur le carrelage de la cuisine. Des cambrioleurs ont fait irruption dans l'appartement alors qu'il l'attendait, ils lui ont tiré dessus. Son aorte est touché, il risque de mourir. Mais elle est arrivée à temps. Grâce à elle, il vivra. Ils reprendront leur vie, mais le besoin de quitter l'appartement se fait pressant. La maison sera bientôt disponible, heureusement. Alex ne voulait pas repartir en mission, mais après ces séismes au Népal, elle hésite. On le lui demande, juste pour deux semaines. Elle finit par accepter. Deux semaines, ce n'est rien. Effectivement,elle reprend l'avion pour rentrer à Nice avec plusieurs hommes de la sécurité civile. On ne sait pas ce qui se passe. L'avion disparaît des écrans de contrôles, on ne retrouve rien. 4 mois après sa disparition, Thierry reçoit une lettre du gouvernement : les recherches pour retrouver avion ou survivants sont stoppées.
 
 
ET DEPUIS
 
Bruit. Strident. Il vrile tes tympans.
Un cri. Ton cri. Ce son sort de ta bouche, il franchit la barrière de tes lèvres. Maintenant consciente, tu arrête. Tu ouvres les yeux. Lumière blanche. Tu les refermes. C’était douloureux. Tu devais réessayer. Tu ouvres les yeux. Douleur encore. Tu papillones. Tes pupilles s’habituent à la luminosité de la pièce. Ce n’était pas si lumineux que ça, mais ton éveil avait été difficile. Tu ne savais pas où tu étais. Le plafond était jaune sale, rien de très ragoutant. Tu tournas la tête. Douleur à l’arrière du crâne.  Grimace. Mais maintenant tu voyais ce qu’il se passait à ta droite, des gens allongés sur des matelas de fortunes, alignés. Des personnes mal en point visiblement. Où étais tu…
Quelqu’un s’approche de toi. Il a la peau foncée. Comme les gens de l’EST. Il te parle. Tu ne comprends pas. Un sifflement dans tes oreilles brouille les sons. C’est la cacophonie du lieu. Tu regardes l’homme. Ses lèvres, bouge, tu te concentre. Tu entends ses mots. Tu ne comprends pas. Pas la bonne langue. Panique. Tu veux te redresser. Douleur à l’arrière du crâne encore. Tu ne bouges plus. Odeur. Saleté, rouille. Ça te prend le nez. C’est désagréable.
Quelqu’un d’autre s’approche. Une femme. Du même type que l’homme. Elle passe une main sous tes omoplates pour te relever légèrement, et te mets une paille dans la bouche. Tu inspires doucement. Eau. Mauvais goût. Mais ta bouche est si sèche. Tu bois. Tu inspires rapidement. Elle t’enlève la paille. Non ! Tu ne veux pas ! Tu veux boire. Elle te la rend calmement en faisant un geste. Doucement. D’accord. Tu recommenças à boire lentement. Puis elle te rallongea. Tes yeux se fermes. Noir.
 
Le ciel bleu. Nuages blancs. Une femme qui sourit. Tu es assise sur un siège. Secousse. Tu t’accroches aux accoudoirs. Chute. Cris. Impact. Eau. Elle s’infiltre. Elle monte. Sous l’eau. Panique. La ceinture ne se détache pas. Mécanisme bloqué. Panique. Cris. Plus d’air. Tu essayes d’arracher la ceinture. Echec. De coulisser pour sortir. Echec. Panique. Visage. Un homme. Coupe la ceinture. Libre. Nager. Douleur. Ton genou ne bouge pas. Douleur. Ton flanc se déchire quand tu bouges le bras droit. Panique. Noir.
Cauchemar.
 
Tu te réveillas à l’hôpital. Les murs étaient blancs, le plafond aussi. Tu étais dans une chambre seule. Tu te levas en faisant attention à ton genou. Six mois. Six mois que tu étais arrivée là. Tu avais fait le point sur les choses importantes. Les choses à retenir. Tu étais dans un avion, tu te souvenais que le pilote avait fait une annonce. Il y avait un problème technique. Il fallait changer de cap. C’est pour cela qu’il avait changé la feuille de route, mais la radio ne marchait plus pour avertir le sol. Mais il y avait eu des turbulences. Tu te rappelais des secousses. Puis l’avion s’était écrasé. Dans la mer d’Arabie t’avait on dit. Un homme à bord de l’avion avait réussi à te sortir. Il t’avait hissé sur un débris de l’avion et avait fait de même pour lui. Mais il s’était vidé de son sang avant que l’on vous trouve. Une survivante. Toi. Qui ? Tu ne savais pas. Tu t’étais réveillée dans un hôpital de fortune d’un petit village, mais au vue de tes blessures, tu avais été transférée. Dans cet hôpital actuel. Là où tu étais en ce moment. Tu étais en Inde. Tu avais eu une fracture du genou, c’est le tibia qui s’était brisé. On avait donc du t’opérer. Tu avais également souffert d’une commotion et d’une plaie sur le flanc droit. Tu avais survécu. Tu aurais pu rentrer chez toi. Mais tu ne savais pas où c’était. L’amnésie. Voilà ton plus grand problème. Donc tous les jours se déroulaient identiques les uns après les autres. Tu faisais le ménage et tu aidais aux cuisines en échange de ta chambre et pendant ce temps tu cherchais qui tu étais. Mais aujourd’hui serait différent. Aujourd’hui tu avais un nom. Thierry Marshall. Ce n’était pas le tien, sauf si tes parents t’avaient donné un nom de garçon. Mais au moins tu avais une piste. Tu savais que tu étais française depuis le début. Mais tu n’étais pas rentrée au pays. Pourquoi ? Car tu ne savais pas où aller. Et de toute façon tu étais bien trop perturbé pour envisager quoi que ce soit de réaliste. Maintenant ce serait différent.
 
Le trajet fut long en voiture. Tu avais refusé de prendre l’avion. Tu ne le reprendrais sans doute jamais. Heureusement, tu avais réussi à contacter la France, et on était venu pour te rapatrier par la terre. Arrivée au pays, tu te retrouvas de nouveau dans un hôpital pour subir plein de tests. Mais tu ne t’en préoccupais pas. Ce nom te hantait. Aussi, tu fis des recherches, pour avoir des adresses et numéro de tous les Thierry Marshall de France. Tu ne savais pas qui il était… Mais peut-être lui saurait. Il devait savoir… c’était ta seule chance. Repartir à zéro sans identité… Non. Tu ne pouvais t’y résoudre. Alors tu commenças.
 
Un jour le bon Thierry Marshall reçut un appel.
 
 
 




Alex souffre d’aquaphobie et de claustrophobie
Elle ne prend pas de médicaments
Elle a été opéré du genou suite au crash de son avion
Il lui arrive de boire avec modération 



Fille d’une avocate Claire décédée et d’un banquier patrick avec qui les relations sont assez houleuse. Elle a maintenant sa propre famille avec son mari Thierry, et ses deux enfants Sacha et Caitlin  

Alex est une femme elancée. Blonde aux yeux clairs. Elle a suite à l’accident une cicatrice au genou et une sur le flanc droit. div>
Alex espère surtout retrouver sa mémoire, sa famille, son travaille, se reconstruire doucement, tout en aidant les jeunes à avancer.  



 

 
Bonjour à tous ! Mon nom est Amy, mais on me connait plutôt sous le nom de PSEUDO SUR LE WEB. J'ai 24 ans et je fais du RP depuis environ 8 ans. Je viens de France et j'ai connu le forum par ma soeur et je le trouve pas mal. Je serai présente au maximum jours car après tout, on a tous une vie! JE NE POSSÈDE PAS un double compte NOM DU DOUBLE COMPTE. Et enfin, le mot caché dans le règlement est Ok. Vu par Chris Harper.
 
Revenir en haut Aller en bas
Laurann Petit

Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 531

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: F12
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: Un retour plutôt bordélique   Ven 8 Avr 2016 - 0:00

Quoiiiiiiiii!?!?!?  Bon j'avoue Je n'ai pas encore tout lu, (Je le fais juste après promis) mais quoiiiiii? J'en connais un qui va être aux anges PDEVIL

EDIT voilà j'ai terminé =) tu en as fais du chemin Very Happy

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Chris Harper

Crazy Admin - Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 7196
Coté coeur : Apparemment enchaîné à celui de Daniela <3

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: G1
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: Un retour plutôt bordélique   Ven 8 Avr 2016 - 0:07

Bienvenue par ici Alex !

ça fait vraiment bizarre de revoir une Alex dans le coin ! J'espère que tu te plaira ici ! :)

_________________
« La vie trouve toujours son chemin.  » [Steven Spielberg]
Revenir en haut Aller en bas
Julie Le Nan

Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 2866
Coté coeur : Rien pour le moment

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: F5
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: Un retour plutôt bordélique   Ven 8 Avr 2016 - 0:41

bienvenue :)
Revenir en haut Aller en bas
Dean Morgan

Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 609
Coté coeur : A mon âge voyons !

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: G3
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: Un retour plutôt bordélique   Ven 8 Avr 2016 - 7:33

Il est juste capital de changer une chose XD
Alex n'a jamais fumé ^^. Le reste ça va. J'ai du boulot avec Thierry lol
Ah et autre chose également, il faudrait modifier sa date de naissance en mettant 83, ce qui lui fait 33 ans, sinon ça ne va pas coller avec mon perso XD
C'est tout :)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Megan Dufour

Crazy Admin - Médecin-Chef
avatar


Interventions : 43091
Coté coeur : Jason

MessageSujet: Re: Un retour plutôt bordélique   Ven 8 Avr 2016 - 10:13

Sympa que ce perso soit repris mais c'est normal le changement d'avatar du perso?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lyhann Martinez

Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 80

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: F13
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: Un retour plutôt bordélique   Ven 8 Avr 2016 - 10:24

Oui, j'ai demandé la permission ^^
Revenir en haut Aller en bas
Thierry Marshall

Crazy Admin - Éducateur & Diététicien
avatar


Interventions : 9372
Coté coeur : Alex, je t'aime pour l'éternité

MessageSujet: Re: Un retour plutôt bordélique   Ven 8 Avr 2016 - 10:44

Je confirme. Le changement d'avatar a été accepté.
Donc on a l'air d'être bon après avoir retouché l'âge pour coller à Titou, enfin moi quoi, et en disant qu'elle ne fume pas (merci mille fois).

Donc c'est bon pour toi. Tu peux commencer quand tu veux, j'essaierais de t'amener des infos au fur et à mesure de nos RP :)
Bon courage. (et si tu as des questions avant de commencer, je suis dispo par mp)

_________________

Le grand courage, c'est encore de tenir les yeux ouverts sur la lumière comme sur la mort.
- Albert Camus -
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un retour plutôt bordélique   Ven 8 Avr 2016 - 11:58

Bienvenu parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Daniela Davis

Crazy Admin - Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 2510
Coté coeur : Enchaîné à celui de Chris

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: F4
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: Un retour plutôt bordélique   Lun 11 Avr 2016 - 13:41

Alex <3 =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un retour plutôt bordélique   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un retour plutôt bordélique

Un retour plutôt bordélique
Un retour plutôt bordélique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
gn="top">

 Sujets similaires

Sujets similaires
-
» Qui m'aime me suive !
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIVRE ::  :: Présentations :: Présentations Validées-