VIVRE
Bonjour et bienvenue sur Vivre.

Tu as de la chance d'être arrivé au centre.
Nous n'attendons que toi pour jouer un ado à problèmes gentil ou révolté ou un membre du personnel, dévoué ou non!
A moins que tu ne préfères prendre l'une des nombreuses places d'un habitant de la ville?

Inscris-toi vite!


Bienvenue Invité sur ce Forum de Jeu de Rôle
 
Le Centre recherche des psychologues, des médecins et des adolescents

Partagez | 
 

 Louise Deschamps [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Louise Deschamps [terminé]   Mer 26 Oct 2016 - 22:23


Louise Deschamps





Bonjour! Je m'appelle Louise Deschamps mais mes amis me surnomment Lou. Je suis né(e) à Dunkerque le 29 septembre 1987 et de ce fait j'ai donc 29 ans ans. Côté cœur, je suis célibataire. Je suis un(e) éducatrice. Je suis une personne spontanée, hyperactive, maladroite, mais aussi compréhensive, curieuse et généreuse. Curieusement, je ressemble beaucoup à Ellen Page.



Après les bêtises d'enfance sans importance et sans but, il y a eu les bêtises d'adolescence qui ne sont pas restées impunies. Louise n'a pas été un cadeau pour le couple de comptable qu'étaient ses parents, elle n'a jamais réussi à trouver sa place dans un monde où on ne l'a traitait plus comme une enfant et pas encore comme une adulte. L'âge ingrat est arrivé avec le désintérêt à son égard de ses parents ou du moins ce qu'elle a considéré comme tel. La solitude de l'adolescence a pesé lourd entre des parents fantômes et des potes temporaires qui disparaissaient au bout de quelques mois malgré les cours communs. Sans attaches, elle a fait ses propres expériences sur tous les terrains sans jamais s'imposer de contraintes et en évitant savamment celles imposées par ses parents. La drogue a été une phase éphémère entre 14 et 16 ans pour accompagner les soirées alcoolisées selon les gens qui l'accompagnaient. Elle prenait ce qui passait sans penser aux conséquences, ce n'était que de quoi s'amuser le temps de quelques heures. Elle n'a d'ailleurs jamais consommé seule, elle s'est seulement faite ramener à plusieurs reprises à la maison en compagnie de policiers à cause de ses ivresses. Dans la foulée, elle a fait subir à ses parents les premiers amours qui arrivaient à les faire sortir de leurs gonds. Ces premiers amours auxquels elle s'accrochait avec force par défi. Les règles se sont durcis et les sorties étaient bien plus surveillées. Début de l'emprisonnement pour la remettre sur les rails. Ses parents étaient à la limite de venir la chercher à l'école pour pouvoir gérer ses moindres faits et gestes et ne pas avoir une énième fois leur réputation anéanti auprès des voisins.

A quinze ans sans possibilité de continuer à rendre la vie impossible à ses parents autrement qu'en leur répondant et en obéissant pas à leur règles, il y eut le faux amour. Ce n'était qu'une blague qui devait durer cinq minutes et qui a fini 6 mois plus tard. C'était un dîner presque banale, à l'exception que ce fut une soirée détente pour laisser Louise respirer sous surveillance. Une amie a pris part à leur repas et durant les présentations, il y a eu ce faux coming-out que les parents n'ont pas su commenter sur le moment. La révélation a réussi à leur clouer le bec assez longtemps pour la faire changer d'avis. Ils ont mangé en silence et lorsque Lou a enfin pu quitter la table avec son amie, elles ont eu droit à un concert de mots qui se voulaient discret entre deux adultes contrariés. Amener cette fausse relation à la maison était un petit plaisir coupable qui lui a permis de distraire ses parents. Les soirées pyjamas chez son amie n'étaient que des prétextes pour sortir et recommencer sa vie d'avant avec un peu plus de précaution. Il ne fallait pas se faire prendre sinon tout son plan tomberait à l'eau.

Le mensonge a pris fin six mois plus tard, après une dispute avec son amie. Le vol d'un petit ami à cause d'une soirée arrosée ne se pardonne apparemment pas. Les parents n'ont pas été au courant de la raison, ils ont juste su que tout était fini sans pouvoir apercevoir de véritable peine de cœur. Sans doute ont-ils compris la raison trois mois plus tard lorsqu'ils ont réceptionné par erreur l'appel de l'hôpital. Enceinte sans possibilité d'avorter. La vie s'est transformée en enfer. Sa vie ne lui a plus appartenu mais est revenu de force à ses parents. Elle est devenue leur prisonnière sans aucun droit si ce n'est celui de faire seule le chemin aller-retour de la maison à l'école. Pendant six mois, elle a continué à s'arrondir en supportant difficilement les regards aussi méchants que les remarques que ses parents lui offraient. Et puis ce n'est pas comme si elle avait encore la possibilité de décider quoi que ce soit. Son avenir est devenu tout tracé à l'annonce du bébé en approche. Obligé de livrer le bébé à l'adoption si elle ne voulait pas se retrouver à la rue, obligé de subir un choix d'étude dans la finance qui ne lui plaisait pas pour redorer son image auprès de la famille et surveiller en permanence pour éviter d'autre erreur de parcours de ce style.

22 ans, la vie s'est calmé et Louise entre dans un métier qu'elle n'apprécie pas : contrôleuse des gestions dans la même société qu'une mère qui a arrêté de la surveiller en permanence. L'obtention du diplôme, sans jamais doubler, lui a offert la liberté. Elle a pu recommencer à vivre dans un environnement qu'elle n'apprécie pas. Sa vie ne lui a plus appartenu depuis tellement de temps qu'elle n'y trouve plus sa place. Les journées sont longues et les soirées éprouvantes, elle attend le week-end avec impatience. Ces deux courtes journées qui lui permettent de chercher à l'abri des regards le garçon de six ans qui est sien. Lors de l'accouchement, elle a à peine vu son visage, avant qu'on l'emporte au loin pour des parents inconnus et l'idée qu'il soit arrivé dans une mauvaise famille ou dans un orphelinat la tracasse déjà depuis six ans. Ses recherches sans succès l'ont déjà poussé à penser plus d'une fois qu'il n'a pas survécu. Ses parents n'ont jamais voulu répondre à ses questions au sujet de l'adoption. Elle avance dans le noir complet. Les jours et les mois passent au ralenti, suivis par les années qui ne rallument pas la lumière au fond du tunnel. L'impression d'avoir échoué dans la vie s'incruste à tous les pores de sa peau. Elle n'arrive pas à se frayer son chemin. Tout semble perdu, alors à quoi bon chercher à s'en sortir ?

A 25 ans, elle est retrouvée enfermé dans la salle de bain, les veines ouvertes. Elle espère ainsi trouver un sens ou au moins ne plus devoir en chercher un. Elle est encore jeune mais déjà fatigué de devoir se battre à chaque instant. Ses parents ne comprennent pas la raison cet acte qu'elle refuse d'accepter, une fois à l'hôpital. L'horrible goût d'échec pour un acte qui ne semblait pas si compliqué persiste sur son palet. Ses parents y voient une énième déception qui restera cachée aux yeux du monde. Pourtant il y a bien des yeux qui se tournent vers elle à l'hôpital. On l'oblige à y rester quelques jours, on la force à consulter un psychologue. Pantin habitué à être manipulé, elle suit les indications sans bronché. Les quelques jours sont prolongés, alors qu'elle change de service pour avoir un meilleur suivis. On essaie de lui sortir les mots de la bouche comme à une enfant qui ne veut pas d'aide. Tout reste coincé sur son coeur. C'est comme si le morceau était trop gros pour être craché. Il a fallu attendre sa sortie pour que de séance en séance et de mois en mois sa langue se délie sous le poids de la vie non-désirée. Elle a parlé des erreurs d'adolescence, de l'enfant perdu dans le monde trop grand, des compromis forcés qu'elle a dus accepter, des relations humaines qu'elle refuse depuis quelques années. Elle a parlé de cette vie créée pour elle et de ce personnage qu'il faut chercher pour être dans les normes. Il y a eu des conversations sur ses parents devenu toxique pour elle et de ce bonheur qui semble bien éloigné. Le monde semblait plus simple.

Il a fallu attendre ses 26 ans pour qu'elle prenne enfin les choses en main. Elle a quitté ce job qui ne lui correspondait pas et ses parents pour des études en tant qu'éducatrice et un studio sur Dunkerque, assez éloigné de chez ses géniteurs. Sa vie a réellement commencé à prendre forme. Elle s'est autorisée à suivre ses envies, sans oublier son passé et la recherche de son bébé perdu. Si les soirées étudiantes l'ont tenté bien souvent, elle les a évités au maximum. La peur de renouveler les erreurs du passé était bien trop présente et puis il y avait ce petit job de caissière qu'elle ne pouvait pas manquer si elle voulait continuer à vivre décemment.

Depuis maintenant trois mois, elle a obtenu le fameux sésame qui lui offrira un avenir qu'elle désire. Seulement un nouveau métier ne lui semble pas suffisant. Louise veut recommencer à zéro, ne plus avoir de rumeurs qui pourraient la rattraper ou de parents qui viendraient lui dire que son envol du nid familial n'est que temporaire. Elle a donc décidé de chercher un lieu de travail dans une région qu'elle ne connaît pas et juste assez éloigné de sa ville natale pour enfin se sentir comme chez elle.




Elle n'a été hospitalisée qu'à deux reprises : une fois pour un accouchement lors de ses seize ans et une seconde pour une tentative de suicide à 25 ans. A l'exception de ces deux situations, elle n'a jamais eu besoin de soins réellement importants. Elle ne prend aucun médicament, ne fument pas et évite de boire trop souvent pour ne pas risquer d'en abuser. De plus, depuis qu'elle a déménagé sa santé s'est solidifié. Elle est rarement malade et ne couve jamais plus qu'un rhume.

Malgré son suivis psychologique, elle n'a jamais eu à prendre de médicaments et les rares fois où son psychologue lui en a proposé, elle a refusé, préférant s'en sortir par ses propres moyens.  



Une famille toxique qu'elle fuit maintenant depuis 4 ans. Ils ont géré sa vie de a à z depuis qu'adolescente elle leur a fait vivre un enfer. Ils ont menacé de la laisser vivre à la rue si elle n'abandonnait pas l'enfant qu'elle portait à seize ans. Un petit garçon de treize ans aujourd'hui qu'elle cherche tant bien que mal à retrouver alors que son seul souvenir est le visage de ce bébé encore couvert de sang qui lui est passé devant les yeux.  

Louise mesure 1m55 pour 50 kilos, en plus de sa petite carrure elle a encore des traits enfantins. Il sera probablement facile de la reconnaître grâce à ses tenues peu féminines et souvent assez décontracté. De quoi ne pas se prendre la tête pour faire un plus gros effort que t-shirt, jeans et baskets.

Au-delà de son look, on reconnaîtra aussi les traces au niveau de ses poignets et un petit attrape rêve tatoué au creux de la nuque pour retenir tous les bons rêves et brûler les malheurs.  

Commencer à vivre sans vivre en permanence dans le passé est probablement la raison pour laquelle elle a cherché ce lieu si éloigné de sa ville natale. Quant à savoir pourquoi venir se présenter spécifiquement dans un centre pour jeune en difficulté, c'est probablement une raison bateau. Elle veut tout simplement aider ces adolescents comme elle aurait aimé l'être plus jeune. Elle veut les aider à être compris et non les forcer à rentrer sur le droit chemin comme ses parents l'ont fait. Avec ce métier, elle espère trouver sa place dans ce monde en se rendant utile. Aider ne serait-ce qu'un de ces jeunes à trouver son chemin serait déjà une belle victoire.  


Bonjour à tous ! Mon nom est Mystère..., mais on me connait plutôt sous le nom de chtulhu. J'ai 22 ans et je fais du RP depuis environ 7 ans. Je viens de Belgique et j'ai connu le forum par une recherche google et je le trouve intéressant. Je serai présente 2/7 jours car après tout, on a tous une vie! JE NE POSSÈDE PAS un double compte NOM DU DOUBLE COMPTE. Et enfin, le mot caché dans le règlement est Ok. Vu par Chris.
Revenir en haut Aller en bas
Chris Harper

Crazy Admin - Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 7197
Coté coeur : Apparemment enchaîné à celui de Daniela <3

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: G1
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: Louise Deschamps [terminé]   Mer 26 Oct 2016 - 22:31

Bienvenue sur Vivre !

Excellent choix Ellen Page ! Il va nous falloir un lien c'est obligé là !! Very Happy

Je vais de ce pas lire ta présentation ! :)

EDIT:

Tu es validée ! Tu peux dès à présent créer ton topic d'entretien d'embauche au centre avec notre grand manitou, j'ai nommé Rivaul Corsas :)

Au plaisir de rp avec toi ! Very Happy

_________________
« La vie trouve toujours son chemin.  » [Steven Spielberg]
Revenir en haut Aller en bas
Julie Le Nan

Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 2880
Coté coeur : Rien pour le moment

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: F5
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: Louise Deschamps [terminé]   Mer 26 Oct 2016 - 23:52

Bienvenue et félicitation pour ta validation Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Louise Deschamps [terminé]   Jeu 27 Oct 2016 - 6:51

Merci à vous deux ! Very Happy

Chris, je ne refuse jamais un lien. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Maurin

Stagiaire
avatar


Interventions : 44
Coté coeur : Libre comme le veeeent

MessageSujet: Re: Louise Deschamps [terminé]   Jeu 27 Oct 2016 - 13:30

J'aime beaucoup ton histoire :-:

Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Louise Deschamps [terminé]   Jeu 27 Oct 2016 - 18:20

Merci d'avoir lu ma fiche et contente que ça t'ai plut. merci pour l'accueil aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Thierry Marshall

Crazy Admin - Éducateur & Diététicien
avatar


Interventions : 9376
Coté coeur : Alex, je t'aime pour l'éternité

MessageSujet: Re: Louise Deschamps [terminé]   Jeu 27 Oct 2016 - 20:38

Superbe fiche, un vrai régale ^^.
Bienvenue à toi et bon jeu parmi nous :)

_________________

Le grand courage, c'est encore de tenir les yeux ouverts sur la lumière comme sur la mort.
- Albert Camus -
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Louise Deschamps [terminé]   Jeu 27 Oct 2016 - 21:50

Merci pour ce compliment ! :-:
Revenir en haut Aller en bas
Charlie Maurin

Stagiaire
avatar


Interventions : 44
Coté coeur : Libre comme le veeeent

MessageSujet: Re: Louise Deschamps [terminé]   Ven 28 Oct 2016 - 4:20

Derien :) hâte de plus te lire!
Revenir en haut Aller en bas
Megan Dufour

Crazy Admin - Médecin-Chef
avatar


Interventions : 43103
Coté coeur : Jason

MessageSujet: Re: Louise Deschamps [terminé]   Ven 28 Oct 2016 - 9:25

Bienvenue chère collègue. 
Bon jeu parmi nous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Daniela Davis

Crazy Admin - Ado en Difficulté
avatar


Interventions : 2510
Coté coeur : Enchaîné à celui de Chris

::::: RÉSIDENT :::::
Chambre: F4
Trouble:
Référent/Psychologue :

MessageSujet: Re: Louise Deschamps [terminé]   Ven 28 Oct 2016 - 16:03

Ellen Page <3 <3 <3 je t'adore déjà !!! Bienvenue parmi nous !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Louise Deschamps [terminé]   Ven 28 Oct 2016 - 21:22

Merci pour l'accueil ! Vous êtes chous. :-:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Louise Deschamps [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Louise Deschamps [terminé]

Louise Deschamps [terminé]
Louise Deschamps [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
gn="top">

 Sujets similaires

Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» Louise Michel
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIVRE ::  :: Présentations :: Présentations Validées-