VIVRE
Bonjour et bienvenue sur Vivre.

Tu as de la chance d'être arrivé au centre.
Nous n'attendons que toi pour jouer un ado à problèmes gentil ou révolté ou un membre du personnel, dévoué ou non!
A moins que tu ne préfères prendre l'une des nombreuses places d'un habitant de la ville?

Inscris-toi vite!


Bienvenue Invité sur ce Forum de Jeu de Rôle
 
Le Centre recherche des psychologues, des médecins et des adolescents

Partagez | 
 

 Rivaul Corsas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rivaul Corsas

Crazy Admin - Directeur
avatar


Interventions : 26093
Coté coeur : Jihanne, ma nouvelle étoile

MessageSujet: Rivaul Corsas   Dim 12 Mar 2006 - 11:37

NOM: Corsas
Prénom: Rivaul
Age: 17 ans

Raison de votre présence au centre: Refermement sur sois, tentative de suicide.
Histoire: Rivaul est né (ben comme d'hab vous connaissez lol) au Brézil. Père Brésilien, grand exportateur et mère française qui s'occupait de ses enfants avec leur gouvernante. Il avait une petite soeur, d'un an sa cadette et s'entendait très bien avec elle. Cependant, en rentrant de nuit d'une importante réunion, leur parents périrent dans un accident de voiture. Les enfants furent séparés. Sa soeur fut emmenée avec des amis de ses parents et Rivaul fut envoyé dans un orphelinat. IL y resta un peu plus d'un an avant d'être receuilli par une famille française. Ces gens avaient déjà deux garçons, mais ceux ci furent jaloux de l'arrivée de l'orphelin et le mirent à l'écart, le faisant inculper pour tous les torts que eux causaient à leur parents. A 12 ans, ses parents adoptifs se décident quand même à lui faire intégrer un centre d'entrainement de foot. Mais le seul match qu'on lui permit de jouer, il eu un malaise cardiaque et fut hospitalisé en urgence. Pendant le mois que dura sa convalescence à l'hôpital, il n'eut aucune visite. Ses parents adoptifs ne le récupérèrent que pour le ramener chez eux. Mais là nouvelle surprise, ses parents ayant remarqué qu'il fugué parfois la nuit avaient posé des barreaux à sa fenêtre et l'enfermait 24h/24 dans sa chambre. Rivaul tint bon quelques années, ne sortant que pour aller encours. SOuvent, des gangs lui demandait de les rejoindre, mais il refusait, échapant même de peu de se faire tuer pour un refus d'intégration. N'ayant rien d'autre à faire cependant, Rivaul s eplongeait dans ses études. Il avait beaucoup d'avance sur les jeunes de son âge dans ce domaine. Alors qu'il n'était qu'en 4ème, il avait le niveau d'un élève de terminal, passant son temps dans les livres de cours. Il ne tirait cependant aucune fierté de tout ça, et finalement,las d'une telle vie, tenta de se suicider à l'âge de 16 ans. Il échappa de peu à la mort mais s'enferma dans un silence quesiment total après ça. Les psychologues décidèrent donc de l'envoyer dans ce centre pou tenter de lui venir en aide.
Famille: Une soeur disparue.


Au 01/01/2017. Voici un résumé de mon histoire, plus récent, afin que vous puissiez suivre ce qui s'est passé :
Mon histoire serait bien longue à vous conter. Je vais donc tenter de faire court, ou du moins, autant que possible.Je suis né à Rio de Janeiro, au Brésil, de mère française, Niçoise, et de père Brésilien. Orphelin à 4 ans suite à un accident de voiture causé par un homme ivre mort, j'ai été dans un orphelinat de Rio où je suis resté à peine plus d'un an. Mais un an c'est très long lorsque tant de supplices vous sont faits. Adopté par un couple français vivant à Nice, je grandi dans un certain rejet. La rencontre avec mon meilleur ami, Thierry Marshall est le seul élément positif de cette enfance cahoteuse. Rejeté en particulier par ma famille d'adoption, je fais un arrêt cardiaque à 12 lors d'un match de football. On découvre alors ma myopathie congénitale qui n'a pas fini de faire parler d'elle. J'obtiens mes BACS à 15 ans et dès lors, suis enfermé par ma famille qui n'attend que mes 18 ans pour me jeter dehors. Les 7m² qui me servent de chambre seront la seule chose que je verrais pendant 2 ans, où, las de cette vie qui n'en n'est pas une, je tente de faire une première tentative de suicide. Ce geste ainsi que mon mutisme total à l'époque m'envoient au Centre Vivre en tant que pensionnaire. Des hauts et des bas feront jour alors. Mais en 8 mois, je parviens à sortir la tête de l'eau. Diplômé comme éducateur spécialisé en psychologie, je commence à travailler comme tel au centre...mais mes ennuis de santé me rattrapent. Après un mélanome malin à l'oeil gauche lorsque j'étais encore pensionnaire du Centre, suite à mes nombreuses tentatives de suicide, mon coeur va de mal en pis. Hospitalisé d'urgence, je finis par obtenir une greffe cardiaque alors que le directeur actuel de l'époque du centre, se retire pour prendre sa retraite. Il souhaite me voir prendre sa suite, et en attendant que je me remette, c'est Megan Dufour qui prend sa place par intérim.Depuis mes 19 ans, je suis donc officiellement le directeur du centre. Et en dépit de mon jeune âge, j'ai su faire mes preuves au sein de cet établissement. Côté sentimental, j'ai divorcé de Nessa Akasha, la femme avec qui j'ai eu cinq magnifiques enfants. Elle est repartie vivre au Japon et de mon côté, j'ai pu récupérer mes enfants après avoir obtenu un coeur artificiel autonome, ma greffe n'ayant pas tenue très longtemps. Depuis plusieurs mois maintenant, je vis avec Jihanne Baker, une psychologue du centre avec qui j'ai eu rapidement des affinités. Nous nous aimons très fort tous les deux et je souhaite que ma vie continue sous ces couleurs, belles et lumineuses, qu'est ma vie actuellement.

_________________



Invité, je te souhaite une grande aventure sur le forum. Merci de ta présence !
Revenir en haut Aller en bas
 

Rivaul Corsas

Rivaul Corsas
Rivaul Corsas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
gn="top">

 Sujets similaires

Sujets similaires
-
» Rivaul Corsas [Directeur]
» Rivaul Corsas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VIVRE ::  :: Présentations :: Présentations Validées-